jeudi 9 juin 2022

Les Percussions de Strasbourg fêtent leurs 60 ans: Un feu d'artifice de musique

 Comme le dit l'actuel directeur des Percussions de Strasbourg Minh-Tâm Nguyen à l'occasion des cinq jours de festivités pour honorer les 60 ans de la création des Percussions de Strasbourg sous la bénédiction de Pierre Boulez en novembre 1960 - leur premier concert eut lieu le 17 janvier 1967 à l'auditorium de la Maison de la Radio à Strasbourg, place de Bordeaux, actuel siège de France3 Grand Est:

"Croiser les regards et les expériences percussives afin de poursuivre la dynamique et l’essence même du groupe: la création et le partage."

Et c'est vrai que pendant soixante ans, le groupe, toujours très actif, a porté au-delà des frontières la renommée de Strasbourg et de cette formation qui a inspiré de nombreux compositeurs qui leur ont dédié des créations - ou leur ont même fait concevoir des instruments (comme le Sixxen  pour les Pléïades de Xénakis: "Six" pour les 6 percussionniste qui était le nombre de membres du groupe pendant longtemps et "Xen" pour Xenakis).

Ainsi, du mercredi 8 juin avec le concert à la Laiterie avec le groupe INK x , puis tous les concerts gratuits permettrons au public de découvrir les divers aspects de cette musique:

Le 9 juin à 18h00 et 20h00 : Percustra et Pléiades ou  Théâtre de Hautepierre 

Vendredi 10 juin, 21h30 : Persephassa, Iannis Xenakis, Place du Château

Samedi 11 juin à 19h30, la Fête des Percus et la Fête du quartier Hautepierre au Théâtre de Hautepierre et sur la place André Maurois

Et pour finir, au Musée d’Art Moderne de Strasbourg le dimanche 12 juin, à partir de 15h 00: What About the Noise… John Cage x Ryoji Ikeda – avec une entrée selon tarif musée

Les Percussions de Strasbourg - 60 ans - Pléiades - Xenakis - Photo: lfdd

Les Percussions de Strasbourg - 60 ans - Pléiades - Xenakis - Photo: lfdd


Le concert Percustra du jeudi a été l'occasion justement de découvrir les quatre parties de "Pléïades" de Xenakis interprétées par les musiciens des Percussions lors de deux représentations qui montraient en première partie le résultat du travail de sensibilisation effectué pendant une année avec des établissements scolaires (école Brigitte et collège Erasme à 18h00 et école Jacqueline et collège Truffaut à 20h00) et un également groupe de parents et de leurs enfants. Cette démarche très ouverte - pas besoin de connaître le solfège) a prouvé que même de jeunes enfants peuvent être sensible au rythme et à ses variations, et aux différentes formes de percussions et à l'ensemble des instruments pour présenter des improvisations travaillées avec les intervenants Hyoungkwon Gil et Rémy Schwartz. Une démonstration de la maitrise du rythme et de ses variations, d'une écoute collective et d'un parcours sonore parmi les interprètes. Les changements de rythme ainsi que la force et la puissance tout comme le silence et l'engagement des participants ont prouvé aux spectateurs qu'un peu de travail peut aboutir à un bon résultat. Peut-être y a-t-il eu des vocations qui se sont révélées - ou qui se révèleront pour les concerts à venir. En tout cas des formidables moments à partager et une fête à ne pas rater.

Quelques images pour s'en souvenir:


Les Percussions de Strasbourg - 60 ans - Ecole Brigitte - Photo: lfdd

Les Percussions de Strasbourg - 60 ans - collège Erasme - Photo: lfdd

Les Percussions de Strasbourg - 60 ans - groupe tout public - Photo: lfdd

Les différents ateliers se sont appuyés en particuliers sur la pièce Pléïades de Xenakis, au moins pour l'inspiration et les Percussions ont donc joué cette pièce en quatre mouvements, les deux premiers lors du premier concert. Le premier, mélange mixait de manière alléatoire (comme pour le reste de la composition) l'ensemble des instruments de percussion, les claviers  - vibraphone, marimbas,.) et d'eutres instruments à percussion jusqu'au Sixxen déjà cité. Et les six percussionnistes supperposent avec énergie les différents rythmes en virevoltant d'instrument en instrument, tel ces amas de galaxies représentant les six filles d'Atlas et de Pléioné. Le deuxième les voit se rassembler au centre autour des claviers pour le mouvement homonyme, également d'une belle énergie....

Petit appperçu pour vous doner envie de découvrir (ou de revoir) ces pièces exceptionnelles:



Vendredi: Persephassa de Iannis Xenakis, Place du Château à Strasbourg

La place du Château à Strasbourg, juste à côté de la Cathédrale (façade Sud) est l'endroit rêvé pour jouer cette pièce Perséphassa que Yannis Xenakis avait composé pour eux pour pour le Festival de Chiraz-Persépolis en 1969. C'est une pièce spatialisée, les musiciens jouant sur des estrades éloignées (au maximum de 50 mètres, ici un peu moins) pour donner cet aspect d'espace aux auditeurs-spectateurs qui peuvent être au centre de ce cercle. Ainsi l'on peut à la fois balayer du regard les six musiciens (et musiciennes) et entendre les effets sonores voulus par le compositeur. Il y a trois parties dans la pièce qui dure environ 24 minutes en continu. La première est basée sur la théorie des cribles, de multiples notes, impacts simultanés ou successifs que les différents intrerprètes jouent en partie ou en totalité au moins une fois chacun(e) avec des accentuations en dynamique variable. La deuxième section travaille à la fois le silence et des rythmes superposés. Commençant sur le même rythme, les musiciens (trois d'entre eux) jouent sur un tempo plus rapide et le décalage donne une impression d'écho à l'auditeur. Les instuments joués, au début réduits, peaux, bois, sont de plus en plus nombreux avec même des cloches et des sifflets. Pour la troisième section, c'est la répétitions d'un cellule rythmique, reprise en tournoyant par les différents intrumentistes qui monte en puissance et en vitesse jusqu'au coup final.


Percussions de Strasbourg - 60 Ans - Persephassa - Minh-Tâm Nguyen - Photo: lfdd

Percussions de Strasbourg - 60 Ans - Persephassa - Hsin-Hsuan Wu - Photo: lfdd

Percussions de Strasbourg - 60 Ans - Persephassa - Photo: lfdd

Percussions de Strasbourg - 60 Ans - Persephassa - Thibaut Weber - Photo: lfdd

Percussions de Strasbourg - 60 Ans - Persephassa - Alexandre Esperet - Photo: lfdd

Percussions de Strasbourg - 60 Ans - Persephassa - Alexandre Esperet - Photo: lfdd

Percussions de Strasbourg - 60 Ans - Persephassa - Hsin-Hsuan Wu - Photo: lfdd

Percussions de Strasbourg - Persephassa - Minh-Tâm Nguyen - Photo: lfdd

Percussions de Strasbourg - Persephassa - Hsin-Hsuan Wu et  François Papirer - Photo: lfdd

Percussions de Strasbourg - 60 Ans - Persephassa - Minh-Tâm Nguyen - Photo: lfdd

Percussions de Strasbourg - 60 Ans - Persephassa - Photo: lfdd

Saluons aussi de notre côté pour leur performance les membres des Percussions de Strasbourg: Minh-Tâm Nguyen - Minh-Tâm Nguyen - Hsin-Hsuan Wu - Alexandre Esperet - François Papirer - Yi-Ping Yang -Thibaut Weber  - et dans le public Enrico Pedicone...

A suivre.... 

La Fleur du Dimanche

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire