jeudi 14 novembre 2019

St-Art 2019 à Strasbourg laisse une place "assise" au Design

En 2019 la "Foire Européenne d'Art Contemporain" de Strasbourg ouvre les portes à un cousin proche, le Design pour l'y adjoindre dans le titre: "ST,ART - Foire Européenne d'Art Contemporain & de Design"
La frontière de nos jours, entre Art et Design et même entre Art et Décoration - il existe bien des Musées de Arts Décoratifs" - est devenue ténue, l'Art se sortant dans la rue et l'art de la rue se vendant en galerie.

Mais bon, à chacun de faire son choix, et ST,ART par exemple est là pour y participer, les organisateurs se félicitant d'avoir augmenté de 40% le chiffre moyen de ventes pour les galeries de 60%, le public, curieux ou achetuers devrait s'y retrouver. Attendons les résultats des courses de cette année.

Et pour patienter, quelques pistes non exclusives - et non exaustives - pour faire votre chemin dans ales allées et sur les stands. 
Saluons déjà la largeur des allées de cette année dans le nouveau lieux, qui a gagné en lumière, surtout s'il y a du soleil, même s'il est plus facile de se perdre - à vrai dire il y a des geleries que j'ai ratées même en faisant plus de deux fois le tour...

Mais le Design est visible dès l'entrée, comme le prouve la photo du banc "Saint-Germain" de Pablo Reinoso avec la directrice artistique de St-Art, Patricia Houg, et de son auteur avant l'ouverture. Et même comme terrain d'aventure pour les enfants...


StArt - Banc Saint-Germain - Pablo Reinoso - Patricia Houg - Photo: lfdd

StArt - Banc Saint-Germain - Pablo Reinoso - Pablo Reinoso - Photo: lfdd 

StArt - Banc Saint-Germain - Pablo Reinoso - enfant - Photo: lfdd
  
Pour célébrer le Design, un espace dédié à l'"Assise" espace cisconscrit par un rideau de fils blancs au centre du Hall présente un parcours sur les chaises, fauteuils de designer et créateurs, de Gerrit Rietveld créateur de la "Chaise rouge et bleue" improprement attribué à Piet Mondrian, présent ici avec sa chaise "Zig Zag"", Jean Prouvé, Hans J. Wenger avec la chaise CH24, Marc Wewson, et bien d'autres, ainsi que des chaises qui apparaissent dans des tableau (de la chaise de style Napoléon III chez Berthe Morisot au tabouret Thonet chez Edward Hoper ...).
Parmi les galeries qui ont répondu à l'appel du design, notons la galeri L'2quipée des mère (Lilo) et fille (Gus)  Chaumont qui réalisent du mobilier à Nairobi, des tapis aussi (les carreaux verts c'est elles):
StArt 2019 - Design - L'Equipée - Photo: lfdd


La galerie Formica, entre empilement des chaises et porte-fleurs:
StArt 2019 - Design -Formica - Photo: lfdd


Clara Scremini, de retour au salon avec ses artistes verriers, et pour ce qui concerne les régionaux de l'étape, la Gelerie Philippe Descorde ui nous montre - en plus des artistes de sa galerie sur un stand, l'édition avec Tomi Ungerer sur un autre, les desigers Bounoure et Genevaux passée par Strasbourg:


StArt 2019 - Design - Descorde - Bounoure et Genevaux - Photo: lfdd

StArt 2019 - Design - Descorde - Bounoure et Genevaux - Photo: lfdd

En attendant une suite plus détaillée, quelques images pour prendre desrepères: 



Marie-Pascale Engelmann, Ann Loubert et Didier Guth chez Bucciali:



Pergolesi chez BW Gallerie:


Pascal-Henri Poirot au Comptoir des papiers:


Raymond Waydelich et Marie-Jo Dalloz à l'Estampe:


Ben chez Kahn:


Mina Mond chez Pol Lemétais:



Emmanuelle Renard chez Chritophe Tailleur:



André Kneib et Marie-Amélie Germain chez WithoutArt Gallery:



......

A suivre


La Fleur du Dimanche

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire