dimanche 29 avril 2018

C'est le printemps, on est pas des Bourges, et on a oublié la Fraîcheur de l'herbe

C'est le Printemps.... de Bourges, le Festival de la Chanson qui ouvre la saison et, pour l'occasion un tiercé que je vous invite à découvrir.
Côté TVA, le tiercé de la semaine, comme les Mousquetaire se retrouve à 4 (avec un adopté !).
Et pour la photo du jour, j'hésite entre la fleur (de sel et de Parme) à points rouges:


Fleur de sel - points rouges - Photo: lfdd


Et la verte euphorbe en boule:


Euphorbe - Photo: lfdd


TVA


Pour les TVA  - Textes à Valeur Ajoutée - je vous offre des "Extraits d'extraits", une sorte de "Moelle" sans en avoir l'air..

Tout d'abord un blague juive (devinette) qui est extraite du livre de Nathalie Heinich "Une Histoire de France":
Quelle est la différence entre un tailleur et un psychanalyste?


Nathalie Heinich - Une Histoire de France

Le deuxième extrait, du livre "Ni partir ni rester" de Julien Fuks  parle du frère adopté:


Ni partir ni rester" de Julien Fuks 


Le troisième, d'Alain Corbin, historien nous parle de souvenirs oubliés dans "La Fraîcheur de l'herbe"....


Alain Corbin - La Fraîcheur de l'herbe



Alain Corbin - La Fraîcheur de l'herbe

Vous souvenez-vous de ce que vous avez fait, dans l'herbe, il y a très longtemps?
Et vous souvenez-vous de quand vous avez échangé votre regard avec une vache? Et pendant combien de temps?


Et pour finir, le texte de Clément Rosset, dans "L'endroit du Paradis" (où il s'en est allé) à propos du "Réel"


Clément Rosset, L'endroit du Paradis



Musique

Pour la musique, les premières chansons sont de Clara Luciani 
La première - Les fleurs




Les fleurs 
par Clara Luciani
Quand tout fout le camp 
Quand tout est décevant 
Quand rien n'est à sa place 
Pas même moi 

Quand tout me lasse 
Quand tout est dégueulasse   
Quand rien ne vaut la peine 
Pas même moi 

Je pense aux fleurs 
Qui sont parfaites 
Qui n'ont pas d'autre rôle que de l'être 

Je pense aux fleurs 
Et c'est bête 
Mais j'envie leur beauté muette 

Quand les faits divers 
Me donnent des insomnies
Quand rien ne me guéris 
Pas même toi 

Quand je cherche un sens 
À ma longue errance 
Que rien ne me soulage 
Rien ne me séduit 

Je pense aux fleurs 
qui sont parfaites 
Qui n'ont pas d'autre rôle que de l'être 
Je pense aux fleurs 
Et c'est bête 
Mais j'envie leur beauté muette 
Mais j'envie leur beauté muette 

Que mon coeur implose 
Qu'on me morde mes pensées 
M'enivre comme une vague 
Prête à m'avaler 

Quand je suis coincée 
Dans un corps trop étroit 
Que je sens l'univers 
Se refermer sur moi 

Je pense aux fleurs 
qui sont parfaites 
Qui n'ont pas d'autre rôle que de l'être 
Je pense aux fleurs 
Et c'est bête 
Mais j'envie leur beauté muette

Clara Luciani - La grenade



Et Monstre d'amour: 






En deuxième, Malik Djoudi avec Cinema:






Et pour finir,

Albin de la Simone avec Le Grand Amour :





Bon Dimanche

La Fleur du Dimanche 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire