dimanche 24 juillet 2016

Fini le corbeau, vive les rainettes, le soir, l'été, la plage, je ne veux plus travailler...

C'est vraiment l'été, et La Fleur du Dimanche va prend un peu d'air dans les champs, du champ dans les prés et pas toujours tout près...

Mais les fleurs de l'été, grâce à vous, fidèles lectrices et lecteurs sont moissonnées et je vais vous les proposer tout au long des dimanches d'été avec TVA et chansons (?)...

Pour le dernier billet avant le relais, voici une fleur blanche, plus blanche que le soleil de l'été:


Fleurs blanches, soleil d'été - Photo: lfdd

Et en écho au corbeau et à la grenouille de dimanche dernier, un TVA hommage à Yves Bonnefoy:

Les rainettes, le soir

Rauques étaient les voix
Des rainettes le soir,
Là où l'eau du bassin, culant sans bruit,
Brillait dans l'herbe.

Et rouge était le ciel
Dans les verres vides,
Tout un fleuve la lune
Sur la table terrestre.

Prenaient ou non nos mains,
La même abondance.
Ouverts ou clos nos yeux,
La même lumière.


Allez, pour le reste de l'été des oeillets et un autre poème d'Yves Bonnefoy:


Oeillets d'été - Photo: lfdd


Ne cesse pas, voix dansante, parole
De toujours murmurée, âme des mots
Qui et colore et dissipe les choses
Les soirs d'été où il n'est plus de nuit.

Voix qui porte de l'être dans l'apparence,
Qui les mêle comme flocons de même neige,
Voix qui presque s'est tue, lorsque le rêve
Demanda trop et crut presque obtenir.

Et qui jouera à clore nos paupières
En se pressant riante contre nous,
Puis nous verrons ces signes sur le sable
Qu'égratigna en dansant son pied nu.


Et comme on est sur le chemin de la plage, voici la chanson de circonstance:

Patrick Coutin - J'aime regarder les filles [1982] par ZapMan69


Et une deuxième qui va bien avec:
Je ne veux pas travailler




Bon Dimanche et....

Bonnes Vacances

La Fleur du Dimanche

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire